Compte rendu de réunion
Compte rendu de réunion

Réunion du mardi 17 mai 2022

Publié le
André Cuvelier

Notre Président nous avait promis de nous dévoiler les arcanes du traitement d’images d’astronomie, mais des circonstances exceptionnelles l’empêchèrent d’être présent à notre soirée du 17 mai dernier.

Donc Fred fit fi de ses engagements et nous priva de Darks, d’Offsets et de Flats qui étaient au programme. ! Ces DOFs, comme disent les astrophotographes du quartier de l’une des plus belles associations de Corse, sont pourtant bien utiles pour réaliser de magnifiques photos. Hélas affairé à dompter son serveur récalcitrant, il nous en priva. Fred aurait même tenu à améliorer considérablement ses RAW pour assurer à son auditoire une meilleure digestion de son propos. Mais son rodéo forcené l’accapara toute la soirée. Nous lui pardonnons volontiers ce manquement en espérant qu’il ait fini par triompher de sa monture informatique. Son abandon de poste impliqua néanmoins quelques remaniements dans le déroulement des sujets prévus et imprévus.

« The voice of the SSAO » débuta classiquement la soirée. Le fidèle compte-rendu se déroula dans une atmosphère joviale et badine… Très fier de ses facéties verbales et graphiques, André dérida le public qu’il estima complice. Georges un proche parent de l’exquise marquise ne disait-il pas de lui que c’était un clown né ? What else ?

Notre Vice-Président, malgré ses nombreuses obligations de papy gâteau avait tenu à nous présenter son excellent travail sur les nébuleuses planétaires. Il exposa ses magnifiques vues extrêmement bien documentées parmi lesquelles nous avons noté la nébuleuse à l’œil de chat, la nébuleuse de l’anneau austral et de la nébuleuse du papillon. Qu’il nous soit permis ici d’insérer une remarque que nous espérons constructive. Il serait souhaitable que les sujets présentés ne soient pas trop longs pour permettre à l’auditoire et au narrateur de souffler. Paul aurait pu couper son sujet en deux parties et après la fameuse nébuleuse de l’esquimau il aurait pu prévoir sa pause.

Après cette séquence, André présenta la suite de son fil rouge : « La photographie pas à pas ». Cette troisième partie mit en exergue le second volet du célèbre « triangle de l’exposition » à savoir choix et importance de la vitesse d’obturation. Il illustra son propos par une série de clichés personnels dévoilant des fleurs, des lézards, des vagues, des oiseaux, des paysages, des insectes, etc… En prélude à la maîtrise de l’astrophotographie, il soumit à l’assistance, quelques étoiles, une conjonction de planètes, quelques circumpolaires autour du clocher de l’église de Lumio et alla même jusqu’à montrer sa Lune, sous les yeux effarés d’une exquise marquise dépitée.

Alain avait préparé un sujet des plus rudes qui soit sur la mécanique quantique. Mais en fin de soirée, ce fut une gageure de vouloir faire ingurgiter ces notions si abstruses à un public non averti de ce programme non prévu. Retenons cependant avec Erwin Rudolf Joseph Alexander Schrödinger qu’un chat peut être paradoxalement à la fois aussi bien mort que vivant. Ce brillant court aperçu de ce casse-méninges a littéralement désarçonné votre SSSAO qui n’est pas comme Fred rodé aux rodéos.

Pour finir sur une note plus détendue, André montra la Nubula Fortuna, située à 15000 années-lumière de la Rimessa.

Derniers comptes rendus

Derniers comptes rendus

Partager cette page

Contact

Calvi Astro 2000
Mazza Corta, 20260 Sant' Ambroggio


Copyright ©2021-2022 CALVI ASTRO 2000, tous droits réservés | Site réalisé par agence web corse